H O M E

       La vie à la rue est destructrice pour la santé        ( IT )  

  Pourtant, il manque 800 abris à Bruxelles cet hiver   (EN)

 SMES-Eu Statement   NGOs Emergency Covid    ITALY homeless & Emergency Services

Maintenant que le couvre-feu à Bruxelles a été prolongé jusqu’au 13 décembre et que les températures baissent, Médecins du Monde s’inquiète sérieusement de la santé des sans-abri et de l’insuffisance des abris prévus par la politique.

De Wereld Morgen Mardi 24 Novembre 2020 14:22

Covid-19 a un impact sérieux sur les conditions de vie et la santé des sans-abri. Ils doivent se battre pour une place dans les refuges surpeuplés, ils n’ont plus accès aux surplus alimentaires de l’industrie de la restauration et la plupart des centres de jour ont fermé leurs portes.

Lors de la première vague COVID-19, Médecins du Monde a ouvert une garderie dans l’auberge de jeunesse Jacques Brel. Dans ce centre, 140 personnes venaient chaque jour prendre une douche, manger quelque chose, se reposer un moment et recharger leur téléphone. Mais le centre a fermé fin juillet.

Manque structurel d’accueil continu

« Aujourd’hui, la plupart des sans-abri sont mis dans la rue tous les matins. À ce stade de la crise sanitaire, cela n’est pas justifié et les refuges devraient rester ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. En outre, il y a un manque structurel de capacité d’accueil, qui devrait être augmenté d’au moins 800. Il est crucial que tous les sans-abri soient hébergés afin de réduire la propagation du virus, de détecter rapidement les infections et de prendre les mesures nécessaires en matière de suivi, de quarantaine et de recherche des contacts », déclare Michel Genet, directeur général de Dokters van de Wereld Belgique.

Selon Bruss’Help, il y a actuellement (29 octobre 2020) de la place pour 2 901 personnes dans les centres d’accueil, alors que selon le dernier recensement de la population en 2018, plus de 4 000 personnes seraient sans abri à Bruxelles. Ce chiffre pourrait être beaucoup plus élevé depuis l’épidémie.*

Le manque de logement entraîne des tragédies humaines chez les sans-abri

« Agression, sentiment d’exclusion, désespoir, problèmes mentaux, consommation et abus de drogues, tentatives de suicide... La liste des problèmes que nos sans-abri signalent en raison du manque d’abris sûrs est longue. Nous l’observons tous les jours lors de consultations à notre centre de soins ou sur le medibus, par exemple. Nous pouvons parler en toute sécurité d’une tragédie humaine parmi les sans-abri », explique Salomé Leibner, assistante sociale du COZO.

« Comment pouvez-vous prendre soin de vos blessures si vous vivez dans la rue et n’ont pas de ressources? Comment devriez-vous suivre les instructions après la chirurgie? Si vous avez une dépendance ou un trouble psychiatrique qui n’est pas suivi, comment devriez-vous prendre soin de vous-même? Vous reposez-vous si vous devez vous promener dans la rue pendant la journée et que vous pouvez à peine fermer un œil la nuit? Avec le lieu de COVID-19, les sentiments d’anxiété se sont exacerbés.

Dans ce contexte de crise sanitaire, Dokters van de Wereld tiens à souligner une fois de plus : « Chacun a le droit au logement et aux soins de santé, y compris les migrants, les sans-abri, les travailleurs du sexe, les toxicomanes, les hommes ou les femmes, tous », conclut Michel Genet.

-------------------------------------------------------------

Traduit par : « Leven op straat vernietigend voor gezondheid...   De Wereld Morgen.be Artikel/2020/11/24/ MdM
 https://www.dewereldmorgen.be/artikel/2020/11/24/leven-op-straat-vernietigend-voor-gezondheid-toch-800-opvangplekken-tekort-in-brussel-deze-winter/

     avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

     con www.DeepL.com/Translator (versione gratuita)

Translated by: “Leven op straat vernietigend voor gezondheid... De Wereld Morgen.be Artikel/2020/11/24/ MdM
 https://www.dewereldmorgen.be/artikel/2020/11/24/leven-op-straat-vernietigend-voor-gezondheid-toch-800-opvangplekken-tekort-in-brussel-deze-winter/

 with www.DeepL.com/Translator (free version)